LA SOPHROLOGIE

La sophrologie en pratique :

​​

  • Après un temps d’écoute qui me permet de bien comprendre votre  demande, 

  • Nous pratiquons ensemble différentes techniques : des exercices respiratoires, des visualisations, et des mouvements corporels dits de relaxation-dynamique :

    • Dynamique : le corps est en mouvement et  l’esprit est concentré sur ce qu’il fait.

    •  Relaxation : le rythme est calme et tranquille, propice à la libération des tensions corporelles et mentales.

 

  • Vous prenez conscience de toutes les capacités que vous avez en vous.

  • Vous vous sentez plus fort pour aborder la vie en toute sérénité.

  • Après la pratique, nous échangeons librement et sans jugement sur vos ressentis et les émotions qui ont émergés pendant la séance. 

 

  • La pratique de la sophrologie vous apporte l’autonomie : tout ce que vous apprenez en séance, mouvements corporels, respirations synchroniques et visualisations, sont des techniques faciles à refaire dans votre quotidien.

  • La sophrologie est accessible à tous, je m’adapte à vos contraintes physiques et à votre âge.

 

  • Nous pratiquons ensemble les mouvements corporels, debout, ou assis sur une chaise, en pleine lumière, sans contact physique et en tenue de ville.

 

  • La sophrologie ne se substitue pas au traitement médical, ni à aucune autre thérapie clinique, elle est complémentaire à ceux-ci.

_edited.jpg
 
 

ACCOMPAGNEMENT

 

  • La sophrologie vous permet de mobiliser des ressources que vous avez déjà en vous, mon rôle est de les mettre en lumière par la pratique et les échanges que nous avons pendant la séance.

  • Les prises de conscience, que vous faites en séance , vous permettent de passer à l’action.

Je vous accompagne :

 

Stress et Émotions

Le stress

  • Souvent tendu, anxieux, surmené, anormalement fatigué ? Il se peut que se soit le stress.

  • Le Stress ou Syndrome Général d’Adaptation, est un mécanisme naturel qui nous permet de nous :

    • adapter à des situations changeantes.

    • préparer à passer à l’action.

    • il est donc positif, seul son excès est nuisible.

  • D’un point de vue physiologique, lorsque nous sommes stressés, notre système nerveux sympathique se met en marche et le corps se met en alerte pour se préparer à l’action. Cela se traduit par :

    • une accélération du rythme cardiaque.

    • des rougissements, de la transpiration.

    • le système digestif se bloque.

    • le mentale est déconcentré.

  • Au contraire, quand tout va bien ou après un stress, le système nerveux parasympathique prend le relais en mettant en place des mécanismes :

    • ralentissement du rythme cardiaque.

    • respiration calme et profonde.

    • rétablissement du système digestif.

    • le mentale retrouve sa capacité à se concentrer.

  • Si le stress se répète ou si une situation est trop intense, des troubles comportementaux apparaissent comme des insomnies, des palpitations, des pertes de mémoire, des douleurs abdominales ou dorsales et des difficultés à gérer ses émotions.

  • En pratique, pour mieux gérer le stress, il s'agit de :

  1. Comprendre et reconnaitre les mécanismes physiologiques du système nerveux dans son propre corps.

  2. Pratiquer des techniques respiratoires et des exercices corporels pour revenir soi-même à l'équilibre en activant le système parasympathique.

  •  Et pouvoir, ainsi, reprendre le contrôle et vivre plus sereinement les situations stressantes de la vie. 

Les émotions

  • Les émotions sont un défi au quotidien, faut-il les contrôler ou les exprimer ? 

  • Selon le dictionnaire : " L’émotion est un trouble, une agitation passagère ou un état affectif intense, caractérisés par une brusque perturbation physique et mentale."  et par conséquent, encore trop souvent jugée comme un signe de faiblesse, d'infantilité, voir de ridicule.

 

  • ​Pourtant, la fonction des émotions est vitale, elles permettent d’agir d’instinct, de s’adapter aux situations délicates, elles sont donc absolument nécessaire à l'équilibre physique et mental.

  • En effet,la peur, la colère, la tristesse, la honte et le dégoût, qui sont considérés comme des émotions négatives ont bien un aspect positif : la peur est une sécurité et aide au dépassement, la colère est là pour stimuler la prise de décision et permet le : "bon, ça suffit cette fois je vais lui dire…" et pleurer de tristesse apaise grâce aux larmes, qui selon le neurophysiologiste, Marc Schowb,  contiennent une forte concentration d'hormones du stress.

  • A l'inverse, chercher à tout prix à maintenir une joie permanente en soi est impossible et donc épuisant nerveusement.

  • Et c'est lorsque l'habitude est prise de refouler ou de nier nos émotions qu’elles nous impactent, car le mental peut les masquer mais pas les effacer. C'est alors qu'elles se transforment en phobies, tensions corporelles, insomnies, maux de tête, jusqu'à la dépression, ou au sentiment de vide que l’on comble par la nourriture, l'alcool ou autre addiction.

  • La pratique de la sophrologie vous permet d'apprendre à écouter votre corps, vos ressentis, vos pensées, en un mot le fonctionnement de vos émotions. Vous pourrez vivre en toute sécurité l'alternance des émotions fortes et des sensations de calme retrouvé.

 

  • Comprendre le mécanisme de ses émotions est la clé afin d’harmoniser ses relations en famille, au travail et avec ses amis. 

 

Préparation mentale

 Se préparer pour un examen

 

Apprendre à se préparer en toute sérénité :

  • Etre plus à l'aise à l'oral.

  • maîtriser le stress, le trac et ses émotions.

  • Stimuler la concentration et la mémoire

 

Renforcer toutes ces capacités pour un entretien, un examen, une compétition 

Renforcer des capacités

 

Renforcer des capacités, comme la confiance,  la motivation, l’estime de soi, la concentration, le courage 

Améliorer sa relation aux autres, savoir s'affirmer en toute bienveillance,

Se sentir à l'aise dans un groupe, au travail ou en famille.   

 

Gestion de la douleur

Douleurs chroniques

En complément de votre traitement thérapeutique et en accord avec les professionnels de santé qui vous accompagnent, que vous viviez avec des douleurs chroniques suite à une maladie (cancer, fibromyalgie, endométriose) ou que vous ressentiez des gênes ou des tensions physiques au quotidien tels que des céphalées, des acouphènes, des tensions

La sophrologie peut vous aider à  :

  • mobiliser l’énergie nécessaire durant tout votre parcours de soin.

  • mieux vivre votre traitement.

  • diminuer l’impact des effets secondaires.

  • diminuer l’intensité des douleurs.

  • restaurer une image de soi défaillante.

  • retrouver une qualité de vie au quotidien. 

Douleurs ponctuelles

  • Vous allez bientôt subir une opération chirurgicale et vous souhaitez être prêt mentalement et physiquement pour bien vivre ce moment. 

  • Vous avez subi une opération chirurgicale qui s'est bien passée, mais qui vous occasionne encore des douleurs post opératoire.

  • Vous souhaitez vous préparer activement pour votre accouchement.

En séance, vous apprendrez le fonctionnement de la douleur et son utilité. Cet apprentissage vous permettra de bien comprendre les mécanismes de votre corps et avec les exercices sophrologiques, de ressentir une certaine maitrise de votre corps, de pouvoir faire diminuer l'intensité de la douleur et ainsi d'accueillir celle-ci plus sereinement.

 

Épreuve de la vie

Vivre plus sereinement une épreuve

Les épreuves au cours d'une vie sont nombreuses : conflits au travail, en famille, période de surmenage, séparation, licenciement, deuil

La pratique quotidienne de la sophrologie est un bon moyen pour se libérer des tensions physiques et mentales qui sont plus présentes lorsque nous avons à traverser une période difficile.

Dès la première séance, vous apprendrez des exercices simples et efficaces à reproduire chez vous, pour affronter votre quotidien avec plus de force :

  1. stimuler l'état de relaxation que vous avez vécu en séance au cabinet.

  2. développer le dynamisme et la force intérieure.

Surmonter et se libérer des épreuves du passé

Tout au long de notre vie nous traversons des moments difficiles.

Certaines sont riches d'expériences et nous permettent de mieux appréhender l'avenir.

Mais d'autres, trop difficiles à traverser pour l'enfant ou la personne que nous étions alors, sont comme un poids dans notre présent.

C'est alors, que nous n'avançons plus, sinon avec difficulté, comme si nous portions encore ces moments difficiles.

Dès la première séance de sophrologie, vous pourrez mettre des mots sur vos peines et par la pratique apprendre à vous libérer des tensions et retrouver plus de sérénité.

 

Dépendances

Comprendre les dépendances

Qu'il s'agisse de nourriture, d'alcool, de cigarettes, de jeux vidéos et des écrans en général, ou bien dans un tout autre registre d'hyperactivité et de surmenage, la sophrologie peut nous aider à créer de nouveaux comportements favorisants un bien-être physique et mentale.

L'addiction se caractérise par « la dépendance, soit l'impossibilité répétée de contrôler un comportement et la poursuite de ce comportement, en dépit de la connaissance des conséquences négatives », selon l'INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles)

Les addictions impactent le corps et le mentale, à  travers la consommation de produits ou la répétition de conduites négatives. Ces comportements de dépendance, qu'ils soient conscients ou inconscients, sont avant tout dictés par un besoin premier qui est de se sentir mieux, de combler un manque, de surmonter une anxiété et c'est pourquoi il est si difficile de changer ses mécanismes. Il est donc important de repérer et  respecter le besoin derrière la dépendance.

Gérer les dépendances

Chaque séance, est un apprentissage pour :

  • Etre plus à l'écoute de soi et distinguer ses vrais besoins derrière les pulsions.

  • Reconnaître et faire baisser le stress, évacuer les tensions pour retrouver un état acceptable de relaxation.

  • Comprendre, reconnaitre, ressentir son corps par un travail d'écoute de soi et de prise de conscience des sensations physiques. 

  • Gérer les émotions, percevoir l'état de tension interne que le comportement addictif tente de soulager. 

  • Gérer la frustration, réduire les pulsions.

  • Devenir progressivement autonome en pratiquant en inter-séance des exercices faciles et constructifs,

La pratique de la sophrologie se fait en complément de votre traitement thérapeutique et en accord avec les professionnels de santé qui vous accompagnent, pour toutes les addictions nécessitants un suivi médicale.

 

Sommeil

Combien de temps dure une bonne nuit de sommeil ?

Chaque personne a des besoins différents en ce qui concerne le temps de sommeil, si certains se suffisent de quelques heures, d’autres ne se sentent reboostés qu’après une nuit de 9 heures, la moyenne se situe autour de 7 heures.

 

Pourquoi avons nous un sommeil perturbé ?

Les perturbations les plus courantes sont :

  • une difficulté à s’endormir.

  • un réveil en pleine nuit avec un temps assez long avant de pouvoir se rendormir.

  • un réveil plus tôt que prévu. 

Les ruminations sont souvent la cause, nous “refaisons notre journée dans notre tête" et alors, à ce moment là toutes nos pensées sont tournées vers le passé, ou bien nous essayons de tout prévoir pour le lendemain ou un événement important à venir, et là nous sommes dans le futur. Dans tous les cas, nous ne sommes ni au présent, ni dans notre lit.

Lorsque nous traversons une période très difficile (surmenage, conflits, épreuves), le stress que nous portons toute la journée et qui crée des tensions dans le corps est encore bien présent en soirée et nous empêche littéralement de nous endormir. 

D’autres perturbateurs comme le bruxisme (grincement ou serrement involontaire des dents), les cauchemars, ou encore le somnambulisme peuvent gêner nos nuits, là encore bien souvent le stress, les angoisses ou une épreuve de vie à traverser en sont la cause.  

Que faire pour bien dormir ?

Les techniques de relaxation et les exercices respiratoires de la sophrologie nous permettent de :

  • libérer toutes les tensions du corps par des mouvements corporels de relâchement.

  • laisser filer les pensées encombrantes, et accueillir le lâcher-prise bien mérité de la fin de journée, vis-à-vis de nos activités, de nos contrariétés ou de nos difficultés.

  • créer un profond état de relaxation pour entrer dans le sommeil.

  • apprivoiser et gérer les émotions liées aux cauchemars et aux idées noires. 

La sophrologie propose un ensemble d'exercices physiques et respiratoires pour diminuer le bruxisme.

A chaque séance et en fonction de vos besoins, vous pratiquerez ces techniques et serez à même de les reproduire chez vous pour retrouver un sommeil réparateur en toute autonomie.

Faut-il faire des siestes ? 

Pour favoriser un bon sommeil la meilleure chose à faire est de se créer des moments de pauses dans la journée, afin de ne pas renter trop tendu le soir.

De plus, une petite sieste à midi ( de 5  à 20 minutes max.) est le meilleur moyen de recharger les batteries et de pourvoir repartir pour l'après midi en pleine forme.

Si vous n'avez, ni le temps, ni le lieu pour vous reposer franchement, les micro-siestes sont faites pour vous. Très efficaces, elles se pratiquent même au bureau !

Développer le bien-être

Développer sa vitalité et apprendre à se relaxer en même temps afin de se sentir bien équilibré. 

Entretenir un bien-être physique et mental.

La pratique de la sophrologie en individuel ou en collectif est l'occasion de s'offrir un moment pour soi.

LA SOPHROLOGIE EN COLLECTIF

  • Pratique en petit groupe de 3 à 6 personnes.

  • Alternance de pratiques corporelles et méditatives, ainsi que de temps de partage. À la différence de la séance individuelle où les objectifs sont adaptés à une demande personnelle, la pratique en groupe a pour objectif un thème plus général comme le stress, la motivation, l'ancrage, la perception du corps, la concentration…

  • La pratique de la sophrologie en groupe permet d'apprendre un enchaînement de mouvements et de respirations à reproduire chez soi en toute autonomie.

  • Sophrologie, les lundis à 18h :

    • séance d'une heure

    • Sophrologie pure : Relaxation-dynamique

    • Debout et assis sur une chaise

    • Adultes

  • Méditation, les jeudis à 18h :

    • Séance d'une heure

    • Sophrologie orientée spécifiquement sur la méditation et la relaxation

    • Assis sur des coussins de méditation et allongé sur des tapis de yoga